Archives par mot-clé : recette

Boeuf bourguignon

Malgré la chaleur attendue, je vous propose la recette d’un boeuf bourguignon, un plat traditionnel de ma région d’adoption. Ce plat est très gouteux et plaît aussi bien aux petits qu’aux grands.

La recette est simple à réaliser, il vous suffit de réunir les ingrédients suivants :

Ingrédients (pour 6 personnes)

  • 1,2 kg de jarret de boeuf
  • 200 g de lardons
  • 60 g de beurre
  • 10 petits oignons frais
  • 2 carottes
  • 2 gousses d’ail
  • 60 g de farine (ou 4 cuillères à soupe)
  • 50 cl de vin rouge (ou 2 grands verres) de Bourgogne
  • 50 cl de bouillon de boeuf réalisé avec 2 cubes
  • 250 g de champignons
  • bouquet garni
  • sel, poivre

Tailler la viande en cubes. Peler les oignons sans les écorcher. Peler et couper les carottes en rondelles pas trop fines. Peler l’ail et enlever le germe.

Dans une grande cocotte, faire fondre le beurre, ajouter les oignons entiers et les lardons. Faire revenir en remuant constamment. Lorsqu’ils sont dorés, les retirer avec un écumoire et réserver.

Dans la même cocotte, faire revenir les morceaux de viande à feu vif. Ajouter les carottes et faire revenir encore 5 minutes. Lorsque la viande est bien dorée, saupoudrer de farine et laisser roussir en remuant toujours.

Verser le bouillon, bien grattez les sucs. Remettre les lardons, et les oignons dans la cocotte. Verser le vin rouge. Saler, poivrer et ajouter le bouquet garni et les gousses d’ail écrasées. Porter à ébullition. Couvrir et laisser mijoter doucement à petit bouillon durant 3 heures.

Pour finir, au bout de ce temps, ajouter les champignons émincés et mettre à cuire encore 30 minutes.

Retirer le bouquet garni et servir avec des pommes de terre à l’anglaise ou avec des tagliatelles (la sauce doit être liée mais non épaisse).

Boeuf bourguignon accompagné de pommes de terre à l'anglaise
Boeuf bourguignon

Le Plus de Petit Paul : Ajouter une cuillère à soupe ou deux de cognac pour une petite variante

Le conseil de Petit Paul : pendant l’été, le servir avec un rosé de Provence bien frais ou sinon utiliser l’Irancy Domaine Bienvenu utilisé pour la sauce

N’hésitez pas à consulter notre site Internet pour venir séjourner à Auxerre

http://www.lenid-auxerre.fr Continuer la lecture de Boeuf bourguignon

Dos de cabillaud et ses petits légumes

Après une longue interruption, me revoilà avec une recette toute simple : Dos de cabillaud et ses petits légumes. Je vous propose aujourd’hui une recette d’un plat de poissons, un aliment à intégrer absolument dans votre alimentation. Le poisson a d’excellentes valeurs nutritionnelles. Traditionnellement, nous mangeons du poisson le vendredi. Je pense qu’il est très intéressant de conserver cette habitude à minima. Deux à trois fois par semaine serait l’idéal.

Les marchés ont souvent de très beaux étals de poisson même lorsque nous n’habitons pas en bord de mer. A Auxerre, vous avez un beau rayon poissons chez Monoprix mais aussi chez Leclerc. Très souvent, on dit que le poisson est cher. C’est en partie vraie, alors profitez de leur promotion pour concevoir vos recettes.

marché de poisson

Aujourd’hui, le dos de cabillaud était à 19,90 € le kg, il arrive qu’il descende jusqu’à 14,90 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver. Bon, assez disserté, même si tous ces éléments sont à prendre en compte.

Pour les ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 2 filets de dos de cabillaud (compter 200 g par personne pour de bons mangeurs)
  • 2 poireaux
  • 4 carottes
  • riz
  • sel, poivre
  • beurre

Tout d’abord, occupons-nous des légumes. Nous avons choisi des carottes et des poireaux, mais vous pouvez choisir d’autres légumes, de préférence des légumes de saison. Vous pouvez cuisiner avec le cabillaud avec des champignons de Paris, cela va très bien avec. En été, agrémentez votre plat avec des courgettes ou des aubergines, et aussi des tomates. Afin que ce plat soit équilibré, n’hésitez pas à ajouter du riz ou des pommes de terre cuits à la vapeur.

Epluchez vos carottes, lavez les et coupez les en biseaux pour une plus belle présentation. Plongez-les dans une casserole d’eau bouillante salée et laissez les blanchir. Il faut bien 15 minutes pour qu’elles soient tendres. Piquez-les avec un couteau pour contrôler leur cuisson. Lorsqu’elles sont suffisamment tendres, les égouttez et les réservez.

Pendant que les carottes sont en cours de cuisson, retirez le vert de vos poireaux.  Ne les jetez pas, conservez-les pour faire une soupe de légumes. Lavez vos poireaux. N’hésitez pas à les fendre en 4 pour éliminer la terre. Ensuite coupez les en rondelles d’un demi-centimètre. Mettez une noix de beurre dans un faitout et ajoutez-y les poireaux. Salez et poivrez. Faites les cuire doucement, couvrez, surveillez la cuisson et retirez-les du feu dès que les poireaux vous semblent fondants. Réservez-les.

SI vous avez prévu d’ajouter du riz ou des pommes de terre, pensez à les faire cuire en parallèle.

Maintenant que votre accompagnement est prêt, vous pouvez passer à la cuisson du cabillaud, qui est assez rapide. Mettez une belle noix de beurre dans une poêle, qui n’attache pas. Faites la fondre.

Coupez vos filets en deux et ajoutez les dans la poêle. Salez et poivrez. Pendant la cuisson, arrosez régulièrement le poisson du beurre fondu avec une cuillère. Cinq minutes plus tard, retournez vos filets et arrosez de la même façon. Laissez cuire encore cinq minutes.

Dos de cabillaud

Il ne vous reste plus qu’à dresser vos assiettes. Commencez par les légumes, le riz ou les pommes de terre et enfin par le cabillaud. Soyez délicat pour que le cabillaud ne se casse pas. Arrosez légèrement le cabillaud et le riz de beurre de cuisson.

Assiette dos de cabillaud

Bon appétit !

Le Plus de Petit Paul : Attention, le poisson demande une cuisson à la minute, trop cuit, votre plat n’aura plus la même saveur. Vérifiez la cuisson, le coeur de votre filet ne doit plus être translucide.

Le Conseil de Petit Paul : Servez un vin blanc sec, un Chablis de la Chablisienne ou bien un Préjugés, un vin du Languedoc, qui mérite toute votre attention !

 

 

Tarte meringuée aux groseilles

C’est la pleine période des fruits et en particulier des fruits rouges comme les groseilles par exemple. Et, à l’exception de la gelée de groseilles, vous vous demandez ce que vous pourriez en faire. Voilà une recette plutôt originale, raffinée et acidulée, la tarte meringuée aux groseilles.

Je vous recommande  de tester cette recette,  elle est très simple à réaliser et je vous assure que vous allez étonner vos convives,

Voici la liste des ingrédients :

  • 300 g de groseilles rouges de préférence
  • 3 oeufs
  • 150 g de crème fraiche épaisse
  • 100g de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe rases de Maïzena
  • 1 pâte à tarte feuilletée

Pour la meringue, prévoyez les ingrédients suivants :

  • 2 blancs d’oeufs
  • 80 g de sucre
  • 1/2 citron

Etalez la pâte à tarte sur le plat et piquez la pâte à l’aide d’une fourchette. Tapissez de papier sulfurisé et lestez avec des haricots secs. Faites cuire à blanc 15 minutes au four préchauffé à 180 degrés (thermostat 6).

Une fois les 15 minutes passées, sortez le moule du four, retirez les haricots et le papier.

Battez les oeufs entiers avec la crème, la maïzena et le sucre. Répartissez les groseilles sur la pâte précuite et recouvrez avec le mélange oeuf/crème. Remettez au four au moins 20 minutes.

Tarte groseilles

Une fois la tarte cuite, préparez la meringue. Dans une casserole, portez à ébullition 4 cuillères à soupe d’eau, le jus d’1 demi citron et le sucre.  Fouettez les blancs d’oeufs en neige puis incorporez le sirop bouillant en mince filet sans cesser de fouetter.

Meringue

A l’aide d’une poche à douille, recouvrez la tarte de la meringue. Faites dorer quelques minutes sous le grill.

tarte meringuée

 

Servez  la tarte tiède ou froide selon votre goût !

Part de tarte aux groseilles

Le plus de Petit Paul : ajouter 1 cuillère à café d’un alcool de votre choix

Le conseil de Petit Paul : si vous n’avez pas  d’haricots secs, mettez un moule plus petit dedans mais il faut qu’il soit suffisamment lourd pour éviter que la pâte gonfle.

Sauté de veau et ses petits légumes

A la recherche d’idées pour accueillir ma tante, nous décidions avec ma compagne du repas pour le soir souhaitant lui faire découvrir la gastronomie française. En entrée, nous lui avons fait découvrir les escargots de Bourgogne, ramassés et confectionnés par mes beaux parents. Un vrai délice !

Ensuite nous lui avons proposé un plat plutôt raffiné, simple et rapide à concevoir. Il s’agit d’un sauté de veau et ses petits légumes.  Ce plat est intéressant car vous pouvez l’accompagner des légumes de votre choix. Aujourd’hui ce sera carottes, pomme de terre et champignons. J’avais déjà expérimenté cette recette avec des haricots plats et des carottes et c’était excellent.

En dessert, nous avons fait appel à un de nos pâtissier local. Son pêché mignon est la forêt noire mais ce dessert est très difficile à trouver à Auxerre. Donc, ce fut un dessert au chocolat acheté à la très bonne pâtisserie Roy.

C’est donc la recette du sauté de veau, que je vais vous donner.

Sauté de veau

Ingrédients  (6 personnes)

  • 800 g à 1  kg de veau coupé en morceaux
  • 1 boite de concentré de tomates
  • 6 pommes de terre
  • 6 carottes
  • 1 boite de champignons de Paris (ou 6 champignons)
  • farine
  • huile
  • sel, poivre
  • thym, laurier
  • piment doux

Dans une cocotte, saisir le veau dans un peu d’huile. Une fois les morceaux dorés, ajouter 2 cuillères à soupe de farine, le concentré de tomates, remuer puis couvrir la viande avec de l’eau. Saler, poivrer, ajouter thym et laurier et une pincée de piment (facultatif). Laissez cuire à feu moyen cocotte fermée pendant 15 minutes.

Pendant ce temps, épluchez les légumes, les lavez et les coupez en morceaux pour les pommes de terre, en biseaux pour les carottes et en tranches pour les champignons. Les ajoutez à la viande, remuez et couvrez durant 1h. Plus le plat mijote, meilleur le plat est.

Il ne vous reste plus qu’à le servir avec un bon vin rouge et à déguster ce plat.

Le plus de Petit Paul : Si vous êtes pressés, la cuisson peut se faire à l’aide de votre cocotte minute. Remplacez l’heure de cuisson finale par 15 minutes à la cocotte.

Le conseil de Petit Paul : Servez ce plat avec un Saint-Chignian Terre de Loups 2013, un excellent vin du Sud Ouest rempli de soleil !

Spaghetti de la mer

Ce soir, je vais vous proposer une recette délicieuse, que je baptiserai Spaghetti de la mer, que vous pouvez bien sûr faire varier en choisissant d’autres types de pâtes (linguine ou tagliatelle par exemple) et d’autres légumes, ceux qui resteraient dans votre réfrigérateur. Par contre, pour que votre recette soit réussie, il est indispensable que les légumes restent croquants.

Voici la liste des ingrédients qu’il vous faudra pour réaliser cette recette. Vous pouvez acheter les gambas et les noix de Saint-Jacques fraiches mais aussi surgelés. Ainsi, vous pouvez réaliser cette recette lorsque vous être pris de court et je suis sûre que vous ferez des heureux.

Ingrédients (pour 4 personnes)  :

  • 16 Gambas crues
  • 4 Noix de Saint-Jacques
  • 2 Courgettes
  • 400 g de spaghetti
  • 4 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse  ou 20 cl de crème liquide
  • 1/2 oignon
  • 2 petites gousses d’ail
  • Sel, poivre
  • Huile

Emincez les oignons et l’ail. Coupez vos noix de Saint-Jacques en tronçon et préparez vos gambas.

ingrédients

Coupez les courgettes en petits dés et plongez les dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 1 minute.

Faites blondir les oignons et l’ail dans un peu d’huile, ajoutez les gambas et laissez-les rosir et ensuite ajoutez les Saint-Jacques. Remuez délicatement. Ajoutez les courgettes au mélange.

Pendant ce temps, faites cuire vos pâtes dans une casserole d’eau bouillante salées.

Lorsque vos pâtes sont cuites, ajoutez au dernier moment et à feu doux quelques cuillères de crème fraiche à votre préparation . Salez et poivrez. Remuez le tout.

Il ne vous reste plus qu’à servir. Je vous conseille de servir les spaghettis et d’ajouter votre préparation dessus pour une plus belle présentation.

Bonne dégustation !

Spaghetti de la mer
Spaghetti de la mer

Le Plus de Petit Paul : Ajoutez de la coriandre ciselée au moment de la cuisson des gambas, cela donnera une saveur supplémentaire

 Le Conseil du Petit Paul : Dégustez ce plat avec un excellent rosé de Provence  de la presqu’ile de Saint-Tropez « 5 quai du Port »

Sauté de veau au chorizo

Ce week-end, nous avions décidé de faire un break à la maison. Ce fut donc l’occasion de tester de nouveaux plats. Avant de nous décider sur les recettes, nous sommes allés nous approvisionner. J’aime bien élaborer mes menus en fonction de ce qu’on trouve dans les rayons et non l’inverse.

Alors, cabas sous le bras, nous voilà partis à la recherche d’idées et d’aliments de saison. Je l’admets ce n’est pas le moment le plus sympa mais il faut bien en passer par là pour élaborer de bons petits plats, avoir les bons ingrédients, et surtout les épices et les herbes, qui feront le succès de vos recettes.

Bon, allez c’est parti pour l’achat de 600 g de veau, du jambon, des fruits et des légumes sans oublier l’ail, les oignons, de la coriandre et du basilic. C’est décidé, nous allons vous proposer la recette d’un sauté de veau au chorizo et aux olives.

Rassemblons les ingrédients pour élaborer cette recette :

  • 600 g de veau
  • 1 chorizo doux
  • 1 pot d’olives vertes dénoyautées
  • 1 bouquet de basilic
  • 1 bocal de pulpe de tomate
  • 2 oignons
  • huile

Épluchez les oignons, puis émincez-les.
Faites revenir dans une poêle légèrement huilée les oignons et le veau. Laissez-les revenir jusqu’à ce qu’ils se colorent.

Retirez la peau du chorizo, découpez-les en rondelles. Ajoutez-les à la préparation. Incorporez ensuite la pulpe de tomate. Émincez le basilic, puis l’ajoutez à la préparation.

Couvrez la poêle, puis laissez la préparation cuire lentement pendant au moins 1 h. Ajoutez les olives dénoyautées 30′ avant la fin de cuisson. Retirez du feu.

Comme accompagnement, nous avons acheté des haricots verts. Equeutez-les et faites les cuire dans une casserole d’eau froide salée abondamment pour conserver leur couleur. Les gouter régulièrement et les retirer du feu dès que vous les trouverez cuits à votre goût. Moi, je les aime encore croquant.

Sauté de veau au chorizo et aux olives
Sauté de veau au chorizo et aux olives

Vous pouvez ajouter du riz comme accompagnement pour un plat plus complet.

Ce sauté de veau  au chorizo est vraiment très bon et finalement assez simple à faire. Il ne vous reste plus qu’à servir ce plat sur assiette ou dans une jolie cocotte. 

Très bon appétit !

Le plus de Petit Paul :  Moi j’aime les plats épicés, ma compagne un peu moins. Alors si vous voulez un peu de piquant, achetez du chorizo fort, il épicera votre plat à merveille.

Des oeufs cocotte au foie gras

Le week-end de Pâques arrive à grand pas et vous allez recevoir votre petite famille ou vos amis autour d’un déjeuner Pascal. Avez-vous déjà trouvé votre menu ? En principe, le gigot ou plutôt l’agneau est à l’honneur durant cette période. Et pour l’entrée ? une idée ? Bon allez, je vous fais une confidence, j’aime bien les oeufs cocotte, que j’agrémente selon mes envies selon les saisons. Pour Pâques, j’ai envie de vous emmener dans un univers gastronomique. Ainsi, je vous propose la recette des oeufs cocotte au foie gras.  Je vous assure que chaque fois avec ce plat je bluffe mes amis. D’ailleurs, pendant la dégustation de ce plat, je leur fais toujours deviner les ingrédients, cette recette est si subtile.

Cette entrée se réalise avec peu d’ingrédients et est simple et rapide dans sa conception. Il est par contre indispensable de disposer de ramequins, qui vont au four, pour effectuer ce plat.

Une fois que vous aurez réuni les ingrédients cités ci-dessous, laissez les au frais. Vous ferez cette recette au dernier moment quand vous aurez fini les toasts et autres verrines, que vous aurez confectionnés pour l’apéritif 😉

Ingrédients

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 4 oeufs
  • 4 tranches de foie gras
  • 4 cuillères à soupe de crème fraiche
  • poivre

Vous avez terminé l’apéritif ? Alors, faites passer vos convives à table et hop en cuisine pour préparer vos oeufs cocotte.

Avant de démarrer la recette, faites préchauffer votre four à 200 degrés. Ensuite, coupez votre foie gras (d’oie, c’est celui que je préfère) en tranches à l’aide d’un couteau. Trempez la lame du couteau dans de l’eau bouillante à chaque tranchage pour faciliter la découpe du foie gras.

Prenez vos ramequins et déposez une tranche de foie gras au fond de chaque ramequin. Ajoutez une bonne cuillère à soupe de crème fraiche dans chacun des ramequins et cassez votre oeuf par dessus. Poivrez légèrement.

Il ne vous reste plus qu’à les mettre au four pendant 8 minutes. Attention, soyez très vigilant car c’est là que réside la clé de réussite de la recette. Surveillez régulièrement la cuisson, le jaune de votre oeuf doit rester coulant, par contre, le blanc doit avoir coagulé. Donc maintenez au four le temps qu’il faut pour obtenir ce résultat.

Oeuf cocotte au foie gras
Oeuf cocotte au foie gras

Le Plus de Petit Paul : Pour agrémenter la recette, vous pouvez ajouter quelques petites girolles, que vous aurez au préalable poêlées. 

Le conseil de Petit Paul : Je vous conseille soit un Chablis grand cru soit un Bergerac. A vous de faire votre choix!

Les rognons by Petit Paul

Petit Paul est amateur de plats traditionnels et adore tout ce qui est abat de façon générale. Aujourd’hui, il a décidé de cuisiner 2 beaux rognons de veau … à sa façon, ce qui explique le titre de la recette « les rognons by Petit Paul ».

C’est un plat, qui parait demander de vraies notions de cuisine, mais si vous suivez la recette à la lettre, vous devriez arriver à un excellent résultat. Alors, que vous faut-il comme ingrédients mis à part les rognons de veau pour élaborer ce plat très gouteux  ?

Ingrédients pour 4 personnes 

  • 2 rognons de veau entiers
  • 200 g de navets nouveaux ou 4 navets
  • 200 g de carottes nouvelles ou 4 carottes
  • 200 g de pommes de terre
  • 4 ou 8 tranches de poitrine fumée
  • beurre, huile d’olive
  • sel, poivre
  • vin blanc
  • 1 cuillerée à café de moutarde
  • 3 grandes cuillères de crème fraiche

Je vous recommande pour commencer cette recette de vous occuper de cuire l’ensemble de vos légumes. Epluchez-les, lavez-les, et coupez les finement en rondelles.

Faites cuire séparément les navets et les carottes dans une casserole ou dans une sauteuse avec 1 demie cuillerée de beurre et une pincée de sel. Recouvrez-les d’eau et laissez cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Egouttez les et réservez-les au chaud.

Epluchez les pommes de terre, lavez-les, et coupez-les en fines rondelles. Faites les rissoler doucement  dans une poêle avec un peu de beurre. Salez et poivrez. Une fois cuites, réservez-les également au chaud.

Maintenant, attaquons-nous aux rognons.  Débarrassez-les de leur graisse et nettoyez-les. Coupez-les en deux dans le sens de la longueur.

Rognons de veau

Ensuite, Petit Paul vous recommande de les blanchir à l’eau. Pour cela, faites chauffer une grande casserole d’eau salée et portez-la à ébullition. Plongez-y au maximum 5 secondes les rognons un par un juste le temps que le sang se fige et que les rognons blanchissent.

Une fois cette opération terminée, réservez vos rognons au chaud, au four par exemple, à basse température, les rognons bien sûr recouverts d’une feuille d’aluminium, afin qu’ils ne se dessèchent pas. Faites griller dans une poêle les tranches de poitrine fumée  et les réservez également au chaud. 

Reprenez vos rognons et saisissez à feu vif dans la poêle d’un côté puis de l’autre en ajoutant un petit mélange beurre et huile d’olive dans la poêle. Gardez-les rosés puis déglacez votre poêle avec du vin blanc, laissez réduire. Mélangez dans un bol la crème fraiche et la moutarde, ajoutez ce mélange à la réduction de vin blanc, remuez et laissez réduire de moitié. Vérifiez l’assaisonnement. Salez et poivrez si nécessaire.

Rognons poêlés

Pendant ce temps, dressez vos légumes sur les assiettes et ajoutez y les rognons et la poitrine fumée. Nappez les rognons de sauce et voilà c’est prêt. Alors qu’en dites-vous?

Belle assiette de rognons by Petit Paul
Belle assiette de rognons by Petit Paul

Bon Appétit !

Le Plus de Petit Paul : Faire revenir les rognons dans des échalotes finement hachées.

Le Conseil de Petit Paul : Avec ce plat, un excellent  Chablis Vielles Vignes 2012 « Les Vénérables »  de la coopérative La Chablisienne. Plus d’infos ici

 

 

Gratin de poireaux et hareng fumé

Il y a des jours où on ne sait pas quoi faire à manger, alors on ouvre son réfrigérateur et en fonction des ingrédients, on avise. Aujourd’hui, Petit Paul avait en main des poireaux et des harengs fumés, alors que faire ?  Tout simplement un gratin de poireaux et hareng fumé, ça vous dit ?  C’est parti, on rassemble les ingrédients et on met son tablier, la recette est simple et rapide et le plat est assez original !

Ingrédients

  • un paquet de hareng fumé
  • 2 poireaux
  • 1 oignon
  • 3 oeufs
  • 3 cuillères à soupe de crème fraiche
  • 150g de gruyère rapé
  • huile d’olive
  • poivre

Vous êtes prêts ?

Lavez les poireaux, retirez les feuilles vertes et les coupez en rondelles. Emincez l’oignon et coupez le hareng en petits cubes.

Hareng en cube

Faites revenir les poireaux à la poêle avec un filet d’huile d’olive à feu doux pendant une vingtaine de minutes pour en faire une fondue de poireaux, c’est à dire les laisser cuire jusqu’à ce qu’ils soient légèrement fondus.

Hors du feu, ajoutez l’oignon et le hareng en cubes. Mélangez et versez la préparation dans un plat à gratin préalablement beurré.

Dans un bol à part, mélangez ensemble les oeufs et la crème fraiche. Puis poivrez. Versez ensuite ce mélange dans le plat à gratin.

Recouvrez le tout de gruyère râpé et mettre au four pendant 30 minutes. Vérifiez que cela soit bien gratiné. Si  c’est le cas, sortez le du four, servez le et dégustez ce gratin, vous verrez vous serez épaté, c’est délicieux. Bon appétit !

Le plus de Petit Paul : Ajoutez au mélange poireaux-oignon-hareng mis dans le plat une courgette en rondelle puis une pomme de terre en rondelle préalablement blanchie à l’eau. Cela permet de lui donner d’autres saveurs.

Gratin pomme de terre

Le vin conseillé de Petit Paul : Un Chablis 2008 du Domaine Brocard de Préhy situé au coeur des vignes. Plus de renseignements ici

Chablis
Chablis

Le tuyau de Petit Paul : Réservez vos feuilles vertes de poireaux. Ajoutez une pomme de terre, 3 carottes et 1 demi oignon. Epluchez les légumes et plongez les dans de l’eau salée et poivrée dans un autocuiseur. Laissez cuire 10 minutes. Mixez les légumes, ajoutez du bouillon et voilà votre soupe est prête pour votre entrée.

 

Un menu St-Valentin revisité par Petit Paul !

Célébrer la saint-Valentin ou la fête des amoureux, cela peut faire ringard comme ça, non  ? Tout dépend de la forme que vous lui donnez ! Une escapade en amoureux, une pause détente dans un Spa, ou un diner  préparé par votre amoureux, qui n’en a pas rêvé ?

J’avoue que je ne suis pas fan des tête à tête au restaurant à cette occasion. Je trouve cela un peu flippant tous ces couples installés les uns à coté des autres, chaque Valentin ayant invité sa Valentine, parce que si tu ne l’invites pas au restaurant, c’est que tu ne l’aimes pas …

Par contre, j’adore manger, je suis hyper gourmande et j’apprécie les bons petits plats préparés par mon Valentin et cela tous les jours de l’année, pas uniquement le 14 février ahaha …

Mais alors, c’est comment la Saint-Valentin pour PetitPaul? Se plie t’il en 4 ?  Met-il les petits plats dans les grands? Ou se met il sur son 31? Et oui, les expressions en la matière sont légions.

Allez, assez disserté, passons aux choses sérieuses, je vous dévoile le menu de la Saint-Valentin concocté par PetitPaul himself :

  • Apéritif
  • Foie gras et son chutney de pommes
  • Homard en mayonnaise
  • Roti de cabillaud et sa poêlée de légumes
  • Coeur de chocolat
  • Café

Le homard est un crustacé un peu cher mais tellement gouteux et raffiné qu’il a tout à fait sa place dans ce type de menu. Il donne tout de suite de par sa présence un côté exceptionnel au repas.

Alors, dès le matin, nous sommes partis à la recherche de la bête, vivante bien sûr. Nous avions le choix entre le homard canadien (un peu moins cher) et le homard breton (plus local). A vous de choisir selon la taille et selon votre budget. Observez bien sa couleur ! Le nôtre fut un canadien de 600 g, une belle bête. N’hésitez pas à en prendre deux si cela est votre seule entrée. Une fois décortiquée, il ne vous restera que peu de chair mais de la bonne chair.

Homard vivant

Passons aux choses sérieuses maintenant que vous avez opté pour ce plat. Vous verrez ce n’est pas compliqué. Il vous faudra être un peu sans coeur avec la bête car vous allez devoir la plonger dans l’eau bouillante mais je vous rassure, cela ne dure que quelques secondes.

Avant cela, n’oubliez pas de mettre dans l’eau un oignon coupé en lamelles, du sel et du poivre.

Plongez-le …. oups c’est fait, et maintenant laissez le cuire entre 10 et 12 minutes.  Sortez le de la casserole une fois le temps écoulé et laissez le refroidir.  Vous avez vu, il est devenu tout rose !

Homard cuit

Une fois froid, il suffira de le couper en deux, de le présenter sur une assiette et de l’accompagner d’une mayonnaise, maison bien sûr. Au fait, vous connaissez la recette ou je vous la donne?

Homard coupé

Placez le tout au frais et servez dès que le coeur vous en dit .

Très bonne dégustation et bien sûr bonne Saint-Valentin à tous (avec quelques jours de retard) !

Le homard de la Saint-Valentin
Le homard de la Saint-Valentin

Le plus de Petit Paul : Une fois que votre homard est tranché, cassez les pinces pour en retirer la chair et sortez la chair de la carcasse et dressez le tout sur une assiette.

Conseil : Nous avons accompagné ce délicieux plat d’un Condrieux Les Terrasses du Palat 2013 – François Villard, qui nous a été offert par des amis. Ce fut une vraie harmonie explosive. Pour plus d’infos cliquez ici !

Le vignoble de l’appellation Condrieu se situe dans la vallée du Rhône, à 40 Km environ au sud de Lyon, et à 10 Km de Vienne. Il s’étend sur une centaine d’hectares, au carrefour de trois départements, et est réparti sur 7 communes, Condrieu dans le Rhône, Vérin, Saint Michel sur Rhône, Chavanay, Malleval, Saint Pierre de Bœuf, dans la Loire, et Limony dans l’Ardèche.   

Un savoureux gâteau aux pommes

Que c’est bon en cette période que de se retrouver en famille autour d’un feu de cheminée pour partager un thé vert, noir, ou rouge ou un chocolat chaud …. et déguster un bon gâteau fait maison bien sûr, quitte à le tremper dans sa boisson chaude. Ne souriez pas, je suis sûre que vous l’avez déjà fait !

Ce gâteau aux pommes est aussi succulent qu’il est facile à faire. Alors, ne résistez pas et sortez votre tablier, vous ferez à coup sûr plaisir à votre petite famille !

Et comme on a toujours des pommes, des oeufs et du beurre chez soi, cette recette est faite pour vous tous ! Et c’est le moment de faire participer vos enfants, ils vont adorer  !

Ingrédients

  • 3 pommes
  • 120 g de sucre ou de cassonade
  • 3 oeufs
  • 125 g de farine
  • 120 g de beurre
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 1/ 2paquet de levure chimique

Pelez les pommes, épépinez-les  et coupez les en lamelles. J’ai opté pour des pommes golden.

Pommes

Dans un saladier, mélangez les oeufs entiers, le sucre, puis la levure et la farine.

Faites fondre le beurre et mélangez à la pâte obtenue.

Ingrédients gâteau

Au fait, avez-vous pensé à préchauffer votre four à 160 degrés?

Une fois que tout cela a un aspect onctueux (humm j’adore gouter cette pâte crue, cela me rappelle lorsque j’étais enfant), ajoutez les pommes et mélangez le tout.

Beurrez un moule (tefal de préférence) et ajoutez y la pâte. Et voilà, le tour est joué. Il ne vous reste plus qu’à mettre à cuire pendant 30 minutes.

Pâte à gateau
Pâte à gateau

Sortez du four et attendez que le gâteau refroidisse puis démoulez!

Gateau cuit

Bon goûter à tous !

Le plus de Petit Paul : A vous de voir, mais moi, je le laisse comme cela, je ne le retourne pas !

Gâteau aux pommes
Gâteau aux pommes

« La meilleure façon de résister à ces tentations est d’y céder » (Oscar Wilde)

Gambas sur lit de pamplemousse frais

L’heure de la nouvelle année a sonné il y a maintenant quelques jours et nous avons reçu pour l’occasion des amis. Petit Paul eut l’envie de nous préparer des plats raffinés et légers pour ce réveillon, l’apéritif et le dessert ayant été préparé par nos amis. Pour ma part, je dressai la table pour que règne une ambiance de fête.

Revenons-en au dîner. La première de ses recettes fut une entrée très savoureuse, simple à reproduire. L’éventail de gambas sur lit de pamplemousses frais fut très apprécié d’autant que l’apéritif fut assez copieux et j’ajouterai, très original. Je vous dévoilerai peut-être quelques recettes si sa conceptrice m’y autorise.

Ingrédients (pour 6 personnes)

  • 5 grosses crevettes (700g)
  • 2 pamplemousses
  • 1 betterave
  • 1 avocat
  • huile d’olive et vinaigre balsamique pour la vinaigrette
  • 1 oeuf, 1 cuillère de moutarde, huile et vinaigre pour la mayonnaise
  • sel, poivre

Faites cuire les crevettes 3′ à l’eau frémissante  (si elles sont crues) et décortiquez-les ! Réservez-les au frais.

Epluchez les pamplemousses à vif c’est-à-dire en enlevant en même temps la peau blanche et la peau colorée. Prélevez la chair en glissant la lame d’un couteau le long de chaque membrane séparant les tranches. Réservez les au frais.

Pamplemousse et crevette

Coupez en petits tronçons les crevettes puis les pamplemousses et les disposez sur une assiette comme présenté ci-dessous.

Assiette pamplemousse et crevettes

Epluchez l’avocat et découpez le finement en tranches, ainsi que la betterave. les disposez sur une assiette de façon harmonieuse. Vous pouvez ajouter sur vos assiettes de l’aneth ou de la ciboulette pour y ajouter de la couleur.

Faites une vinaigrette et une mayonnaise maison.

Réservez au frais les assiettes dressées et servez vos convives au dernier moment en proposant une vinaigrette ou une mayonnaise pour accompagner cette entrée.

Bon appétit !

Eventail de gambas sur lit de pamplemousse frais
Eventail de gambas sur lit de pamplemousse frais

Le plus de Petit Paul : Pour réussir cette recette, je vous conseille d’acheter de très grosses crevettes de préférence crues et des pamplemousses roses juteux et gouteux. C’est la période des pamplemousses à cette période, profitez-en !

Vin conseillé : un Saint Véran 2014 Domaine Trouillet

Cuisse de poulet à la bière brune

Comme de nombreux dimanches, Petit Paul s’est mis en cuisine pour nous préparer de succulents petits plats. Aujourd’hui, il nous propose  un plat simple mais gouteux pour un déjeuner ou un diner familial, des cuisses de poulet à la bière brune.

Si vous habitez la Bourgogne, je vous recommande de cuisiner de belles cuisses de poulet de Bresse, à défaut achetez des cuisses de poulet fermières. Ce plat s’accompagne de légumes selon vos goûts.

Allez, sans plus attendre, on chausse notre tablier de cuisinier et on s’y met.

Ingrédients (pour 4 personnes)
– 4 cuisses de poulet fermier
– 2 tomates
– 4 cuillères de moutarde
– 2 oignons
– 4 carottes
– 4 pommes de terre
– 33 cl de bière brune
– 2 gousses d’ail
– 1 bouillon de volaille
– 10 g de beurre

Faites revenir dans un faitout les cuisses de volaille dans le beurre et faites-les dorer. Ajoutez-y les oignons émincés, faites-les suer à feu moyen tout en remuant et ajoutez ensuite les gousses d’ail.

cuisse et oignon

Une fois que les oignons sont translucides, badigeonnez chaque cuisse d’une cuillère de moutarde, remuez et ajoutez les tomates coupées en quartier. Emiettez le bouillon. Continuez à remuer le tout. Ajoutez les carottes coupées en rondelles. Remuez à nouveau. Couvrez 5 à 10 minutes toujours à feu moyen. Déglacez le tout à la bière et mélangez à nouveau.

Couvrez à nouveau pendant 10 minutes à feu moyen.
Ajoutez les pommes de terre coupées en quartier et laissez cuire 10 minutes.

cuisse et pomme de terre

Ensuite, découvrez et laissez mijoter votre plat ! 

Vous pouvez bien entendu remplacer les pommes de terres par des pâtes ou du riz selon votre convenance !

Cuisse de poulet à la bière
Cuisse de poulet à la bière

Bonne dégustation !