Homard sur assiette en mayonnaise

Un menu St-Valentin revisité par Petit Paul !

Célébrer la saint-Valentin ou la fête des amoureux, cela peut faire ringard comme ça, non  ? Tout dépend de la forme que vous lui donnez ! Une escapade en amoureux, une pause détente dans un Spa, ou un diner  préparé par votre amoureux, qui n’en a pas rêvé ?

J’avoue que je ne suis pas fan des tête à tête au restaurant à cette occasion. Je trouve cela un peu flippant tous ces couples installés les uns à coté des autres, chaque Valentin ayant invité sa Valentine, parce que si tu ne l’invites pas au restaurant, c’est que tu ne l’aimes pas …

Par contre, j’adore manger, je suis hyper gourmande et j’apprécie les bons petits plats préparés par mon Valentin et cela tous les jours de l’année, pas uniquement le 14 février ahaha …

Mais alors, c’est comment la Saint-Valentin pour PetitPaul? Se plie t’il en 4 ?  Met-il les petits plats dans les grands? Ou se met il sur son 31? Et oui, les expressions en la matière sont légions.

Allez, assez disserté, passons aux choses sérieuses, je vous dévoile le menu de la Saint-Valentin concocté par PetitPaul himself :

  • Apéritif
  • Foie gras et son chutney de pommes
  • Homard en mayonnaise
  • Roti de cabillaud et sa poêlée de légumes
  • Coeur de chocolat
  • Café

Le homard est un crustacé un peu cher mais tellement gouteux et raffiné qu’il a tout à fait sa place dans ce type de menu. Il donne tout de suite de par sa présence un côté exceptionnel au repas.

Alors, dès le matin, nous sommes partis à la recherche de la bête, vivante bien sûr. Nous avions le choix entre le homard canadien (un peu moins cher) et le homard breton (plus local). A vous de choisir selon la taille et selon votre budget. Observez bien sa couleur ! Le nôtre fut un canadien de 600 g, une belle bête. N’hésitez pas à en prendre deux si cela est votre seule entrée. Une fois décortiquée, il ne vous restera que peu de chair mais de la bonne chair.

Homard vivant

Passons aux choses sérieuses maintenant que vous avez opté pour ce plat. Vous verrez ce n’est pas compliqué. Il vous faudra être un peu sans coeur avec la bête car vous allez devoir la plonger dans l’eau bouillante mais je vous rassure, cela ne dure que quelques secondes.

Avant cela, n’oubliez pas de mettre dans l’eau un oignon coupé en lamelles, du sel et du poivre.

Plongez-le …. oups c’est fait, et maintenant laissez le cuire entre 10 et 12 minutes.  Sortez le de la casserole une fois le temps écoulé et laissez le refroidir.  Vous avez vu, il est devenu tout rose !

Homard cuit

Une fois froid, il suffira de le couper en deux, de le présenter sur une assiette et de l’accompagner d’une mayonnaise, maison bien sûr. Au fait, vous connaissez la recette ou je vous la donne?

Homard coupé

Placez le tout au frais et servez dès que le coeur vous en dit .

Très bonne dégustation et bien sûr bonne Saint-Valentin à tous (avec quelques jours de retard) !

Le homard de la Saint-Valentin
Le homard de la Saint-Valentin

Le plus de Petit Paul : Une fois que votre homard est tranché, cassez les pinces pour en retirer la chair et sortez la chair de la carcasse et dressez le tout sur une assiette.

Conseil : Nous avons accompagné ce délicieux plat d’un Condrieux Les Terrasses du Palat 2013 – François Villard, qui nous a été offert par des amis. Ce fut une vraie harmonie explosive. Pour plus d’infos cliquez ici !

Le vignoble de l’appellation Condrieu se situe dans la vallée du Rhône, à 40 Km environ au sud de Lyon, et à 10 Km de Vienne. Il s’étend sur une centaine d’hectares, au carrefour de trois départements, et est réparti sur 7 communes, Condrieu dans le Rhône, Vérin, Saint Michel sur Rhône, Chavanay, Malleval, Saint Pierre de Bœuf, dans la Loire, et Limony dans l’Ardèche.   

2 réflexions sur « Un menu St-Valentin revisité par Petit Paul ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.